Détour américain à Craftsbury

Zach et Edouard avec l'olympien Garrott Kuzzy

Notre début d’hiver a été plutôt lent. Même si la température s’y prêtait, la région de Montréal était à sec. Le futur du ski de fond passera certainement par des centres enneigés artificiellement. Bâtir un fond solide, garantir des courses et permettre la pratique hâtive du sport pourront solidifier la croissance qu’il connait, tel le ski alpin. Par ailleurs, les nouvelles normes de course favorisent des parcours courts et centraux. Un enneigement simple de 3-5 km sur une boucle de course ne nécessite qu’un ou 2 canons à neige.

C’est exactement le virage qu’un petit centre du Vermont a pris cette année. Craftsbuy est un centre d’excellence sportif juché au coeur du Vermont rural. Cross Country, aviron et ski de fond dans un décor naturel, dirais-je même baba-cool, comme la crème Ben et Jerry. Lac, dortoir, gym, cafétéria bio et locale… Un petit groupe a donc fait une visite tôt en saison. Premier constat, c’est très accessible de Montréal, aussi, les pistes semblent avoir été labourées donc aucun cailloux, même avec une couche mince de neige.

Des guns !

Deuxième constat, la NENSA y tenait une clinique pour les ados et la BKL (Bill Kock League, leur Jack Rabbit). Ceci nous a permis de voir des ex-olympiens à l’oeuvre et discuter avec des gens de la Green Racing Project qui revenaient des coupes du monde de ski et biathlon en Norvège. Peppa (coach) a même invité nos midgets à un petit championnat international de sprint impromptu. Nous avons aussi eu la chance de voir des biathlètes à l’oeuvre sur un champ de transition, toujours impressionnant de voir des athlètes manier des fusils…

En prévision des courses au Québec, la NENSA y tenait sa première coupe TD les semaines suivantes, quelques uns ont décidés d’y participer. Plusieurs autres clubs du Québec avaient flairer l’opportunité et y étaient, une organisation impressionnante, des centaines de skieurs sur un petit parcours court mais très exigeant sur une neige artificielle, rugueuse et froide. Un excellent test pour mesurer la forme. Le staff de Craftsbury a travaillé 48 heures sans arrêt avec un camion de fermier, une pépine et des petites chenilles pour paver le tout de 2 pieds de neige, impressionnant !

Voici un petit vidéo de l’équipe de Burke qui montre bien le parcours de course.